Flottant sur un nuage depuis la sortie de Pokémon GO, la valeur de Nintendo à la bourse de Tokyo a fait une descente en piqué dans la journée d’hier (25 Juillet). Le cours de l’action de l’entreprise s’est effondré, lorsque les investisseurs ont eu une révélation… que le reste du monde avait eu avant la sortie du jeu.

Les investisseurs de la bourse de Tokyo ont montré hier à quel point ils étaient volatiles, en perdant la confiance qu’ils avaient accordé à Nintendo après la sortie de Pokémon GO. Les parts de l’entreprise Japonaise sont devenues bien moins attractives, lorsqu’ils ont réalisé que celle-ci ne toucherait pas grand chose du pactole amassé par le jeu de Niantic.

L’attrait du butin Pokémon GO

Voilà donc la seule raison qui avait permis à Nintendo, la semaine dernière, de voir sa valeur grimper en flèche à la bourse. Les investisseurs, dans leur grande « sagesse », n’avaient pas compris que Nintendo n’était pas impliqué directement dans le développement de Pokémon GO. La boite a bien financé le développement du jeu, a accordé à Niantic le droit d’exploiter sa licence, mais n’est propriétaire que d’une petite partie de l’application mobile. Lorsque viendra le moment de compter les poképièces entassées dans les coffre-forts, Nintendo ne touchera qu’une toute petite partie du butin. Une partie qui, d’après un communiqué de Nintendo, a déjà été prise en compte dans les prévisions financières de l’entreprise. Suite à la publication de ce communiqué, qui a expliqué noir sur blanc ce que quasiment tout le monde savait déjà (Pokémon GO n’appartient pas à Nintendo), la valeur de l’entreprise a chuté de 17% pendant l’exercice de Lundi, ce qui représente une valeur d’environ 6.4 milliards de dollars.

Le jeu ne s’essouffle pas

Pendant que les marchés s’affolent en sortant de leur rêverie mal orientée, Pokémon GO continue lui son bonhomme de chemin. Il y a quelques jours, le jeu est enfin sorti en France et au Japon, terre d’origine du phénomène. Dans les heures qui ont suivi l’arrivée de l’application sur iOS et Android dans chaque région, des millions de joueurs l’ont téléchargé pour se lancer eux aussi à la recherche des monstres cachés dans leur ville. Si l’engouement pour Pokémon GO reste assez conséquent, les promesses faites par Niantic pendant la Comic Con 2016 devraient se concrétiser et lui assurer un bel avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here