L’iPhone 7, lancé il y a deux mois par Apple, a été confirmé le 16 Novembre comme une belle réussite pour la marque. Il a battu les premiers chiffres de vente de l’iPhone 6s et a converti un nombre important d’utilisateurs Android.

D’après un rapport de la firme CIRP (Consumer Intelligence Research Partners), publié le 16 Novembre, l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus ont été couronnés de succès après leur sortie sur le marché. Ils ont réussi à faire beaucoup mieux que les iPhone 6s et iPhone 6s Plus en 2015.

iPhone 7 : un succès modéré

Le rapport de CIRP a comparé le lancement de l’iPhone 7 a celui de ses prédécesseurs, l’iPhone 6 et 6s, pendant leur premier mois de commercialisation. Les chiffres relevés se situent d’après la firme « à mi-chemin entre le lancement excellent de l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus en 2014, et le plutôt décevant lancement des iPhone 6S et iPhone 6s Plus en 2015 » : « Les parts combinées des 7 et 7 Plus au lancement sont un peu au dessus des 71%  de parts des iPhone 6S et 6S Plus en 2015, et considérablement plus basses que les 81% de parts des iPhone 6 et 6 Plus en 2014. » Les consommateurs sont donc restés relativement sceptiques face à un modèle qui ne présente pas d’innovation majeures comme l’iPhone 6 à son époque, mais cela ne l’a pas empêcher de séduire un grand nombre de personnes.

Apple attire les fidèles d’Android

Dans le même rapport, Consumer Intelligence Research Partners révèle que le taux de conversion des iPhone 7 était aussi plus que respectable. Cette année, 18% des ventes d’iPhone 7 ont été attribuées à d’anciens utilisateurs Android, qui ont changé de camp pour s’essayer aux technologies de la Pomme. Un chiffre plus important que pour le lancement des iPhone 6 en 2014 et plus bas que pour les iPhone 6S, mais qui doit être pris en compte dans son contexte comme le signale CIRP : « Quand Apple a lancé les moins convaincants iPhne 6S et 6S Plus en 2015, les propriétaires d’iPhone ont fait l’impasse sur le cycle d’upgrade. Alors, 26 % d’acheteurs sont venus d’Android. »

Une part plus importante des acheteurs d’iPhone était venue d’Android pour les iPhone 6S, mais c’était donc seulement parce que moins d’appareils s’étaient vendus dans l’ensemble. Avec son iPhone 7 et ses 18%, sur des ventes plus importantes au total, Apple a réalisé une meilleure opération séduction cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here