Un analyste Apple a révélé la semaine dernière que l’entreprise aurait décidé d’annuler son iPhone SE, programmé pour un upgrade en 2017. L’un des modèles les plus populaires du moment ne sera pas de retour (pour le moment) à cause d’une décision marketing ?

Ming-Chi Kuo, un analyste réputé pour la précision de ses informations et commentaires sur Apple, a lâché une petite bombe floquée du logo de la pomme le 4 Novembre. Il a révélé que le successeur de l’iPhone SE ne sortira probablement pas en 2017, annulé pour des raisons de marketing.

Pas de nouvel iPhone SE en 2017

D’après Kuo, dont les déclarations ont été reprises par MacRumors, Apple a fait le choix mûrement réfléchit de ne pas sortir une nouvelle version d’iPhone SE l’année prochaine. Il s’agit de l’un des modèles d’iPhone qui s’est le mieux vendu ces dernières années, considéré par certains comme un meilleur investissement que l’iPhone 7, mais son constructeur a fait une croix sur lui sur le court terme. Pourquoi ? Pour deux raisons selon Ming-Chi Kuo. Tout d’abord, Apple veut se faire plus de marges sur l’iPhone SE de 2016. Ses composants sont devenus moins onéreux depuis peu et la firme a bien l’intention de continuer à le vendre en masse pendant de longs mois, pour engranger le maximum de bénéfices avant d’annoncer son successeur. La seconde raison risque par contre d’attrister (voire énerver) certains consommateurs.

On laisse le champ libre à l’iPhone 7

En sortant un iPhone SE flambant neuf en 2017, Kuo explique qu’Apple craint de « cannibaliser » les ventes du modèle plus puissant sorti récemment, l’iPhone 7. Plus simple, mais aussi beaucoup moins cher, le constructeur a peur de voir un nombre significatif de consommateurs faire l’impasse sur son dernier né pour attendre un iPhone plus bon marché, mais d’une qualité toute aussi exemplaire.

Deux raisons qui ont du sens si on réfléchit aux pratiques d’Apple, qui a déjà fait l’impasse par le passé sur une upgrade d’appareil existant déjà, lorsque l’ancien modèle se portait toujours assez bien sur le marché. Cela avait déjà été le cas pour les MacBook avant l’annonce des nouveaux MacBook Pro cette année, ou pour des générations d’iPad qui n’ont pas évolué pendant un long moment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here