Andrew Lincoln, l’interprète de Rick Grimes dans The Walking Dead, a donné son avis hier (16 août) sur la réaction viscérale des fans après le final de la saison 6. Il a aussi mentionné la saison 7 de la série, dans une interview où il a fait son possible pour ne rien révéler de crucial.

Interviewé hier par Entertainment Weekly (EW), Andrew Lincoln (Rick) a bien voulu avouer ce qu’il pense de la colère exprimée par certains fans, après la diffusion du final de la saison 6 de The Walking Dead et son cliffhanger. Son avis, moins contradictoire que celui de Robert Kirkman, montre qu’il comprend la mentalité de ses fans mais garde sa propre opinion.

La colère des fans de TWD

Lorsque EW lui a demandé son avis sur les réactions négatives de certains fans après la saison 6, Rick a été franc et direct dans sa réponse. Il a été surpris en découvrant toute cette affaire, lorsqu’il a discuté avec des fans pendant un passage à une Comic Con. Il a réalisé une chose qu’il n’avait pas compris jusque là : le show appartient maintenant en partie aux fans, qui ont clairement droit à leur mot à dire sur la direction qu’il prend désormais. « Il y a une sorte de relation symbiotique entre la série et les fans » explique-t-il, avant d’ajouter : « (…) ca fait aussi partie d’une grande conversation. Nous faisons partie d’une bien plus grande conversation (…) Et loin de moi l’idée de dire qui a tort ou qui a raison ».

Il comprend ce que les fans ont pu ressentir, admet que le staff n’aimerait pas recevoir une réaction aussi négative pour les prochaines saisons, mais pense que cette négativité des fans est exacerbée par un fait bien précis : le fait qu’ils connaissent déjà ce qu’il se passe dans les comics. Il est convaincu que si l’histoire de The Walking Dead n’avait pas été couchée sur papier avant la série, les fans n’auraient pas été gênés par le cliffhanger de la saison 6.

Lincoln se régale avec le mystère pour la saison 7

Mais à l’approche de la saison 7, alors que la planète The Walking Dead se demande qui va succomber aux coups de batte de base-ball de Negan, Andrew Lincoln lui se réjouit. Il a expliqué à EW que sa vie depuis quelques semaines était devenue très étrange, mais drôle. A chaque fois qu’il sort faire des courses, à chaque fois qu’il prend l’avion, à chaque fois qu’il marche dans la rue, des fans viennent lui demander qui va mourir dans la série : « Tout le monde me demande ‘Dites le moi. Est-ce que c’est vous ? Pourquoi vous êtes en Angleterre en ce moment ? (…) Pourquoi vous n’êtes pas sur le tournage ?’ (…) C’est hilarant ».

Il aura encore quelques semaines d’hilarité à vivre, avant la sortie de l’épisode 1 de la saison 7 de The Walking Dead. Le 23 Octobre, il passera sur nos écrans du rire au larme, en voyant l’un de ses amis tirer sa dernière (sanglante) révérence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here