Facebook Messenger a atteint le club des services adoptés par 1 milliard d’utilisateurs, en ce mois de juillet 2016. La stratégie mise en place par Mark Zuckerberg a finalement payé, malgré que cela se soit fait au « forcing ».

Mark Zuckerberg a eu une nouvelle fois le dernier mot concernant ses affaires, et notamment l’application Facebook Messenger, qui compte parmi celles qui ont été « adoptées » par plus d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde. Avec l’arrivée de la publicité dans Facebook Messenger, la société a de quoi engranger encore plus d’argent, et ce n’est pas le succès des Chatbots qui nous fera dire le contraire dans ce domaine. Petit résumé d’une réussite qui est dûe au « forcing » qu’a fait Facebook pour qu’on télécharge sur nos smartphones, une application qui prend même en charge désormais… nos SMS.

Facebook Messenger en quelques chiffres

Avec 1 milliard d’utilisateurs, Facebook Messenger est désormais dans la cour des WhatsApp, Youtube, et bien entendu Facebook sur Mobile, mais l’application a de quoi faire tourner les têtes avec des chiffres à plusieurs zéros, qui impressionnent de plus en plus. Chaque mois c’est 17 milliards de photos envoyées, et 1 milliard de messages B2C, tandis que chaque jour 380 millions de stickers et 22 millions de Gifs sont échangés, sachant que 10% de tous les échanges VOiP passent par Messenger. De quoi plaider auprès des marques pour qu’elles aussi fassent partie de l’aventure en payant des espaces publicitaires, qui rapporteront encore d’avantage à Facebook et à Mark Zuckerberg.

facebook-messenger-team

Et tout démarre de Beluga…

Facebook doit sur le coup remercier des anciens de Google, qui avaient créé à l’époque une application de chat de groupe appelée Beluga. Acquise en 2011 par la société de Mark Zuckerberg, l’application a bien entendue évoluée, mais Lucy Zhang, co-fondateur de Beluga, ne pensait pas pouvoir atteindre le milliard d’utilisateurs lorsqu’il a été racheté par Facebook à l’époque. 5 ans après, l’opération est actée mais les objectifs sont encore plus grands, si on en croit les déclarations de David Marcus, à la tête de Messenger actuellement :

Vous pourriez penser que tout le monde a sauté en l’air pour célébrer ça, mais il y a déjà un énorme sentiment de responsabilité à servir ces gens, de construire les bonnes choses, de le faire bien, et faire que cela puisse les aider dans leur vie de tous les jours.

Pourtant vous avez la possibilité de lancer directement un ballon emoji dans un chat pour participer à la fête sur le réseau social Facebook.

1-milliard-ballon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here