Une semaine à peine après sa sortie, Pokemon GO commence déjà à créer des polémiques à cause de son système de réalité augmentée. Un musée sur l’Holocauste, situé aux USA, s’est plaint de l’affichage de Pokémons de mauvais goût à côté de ses expositions.

C’était prévisible, mais voilà que la première polémique causée directement par l’utilisation de Pokemon GO a fait son apparition. Un musée de Washington D.C cherche depuis peu à faire retirer son bâtiment des lieux associés au gameplay de l’application.

Le Pokemon de trop

De nombreux lieux (publics et privés) ont été pris d’assauts depuis quelques jours, par les milliers de joueurs de Pokemon GO à la recherche d’items gratuits, ou de monstres rares. De nombreux lieux ont commencé à afficher des pancartes signalant que la capture de Pokémon était interdite. Mais parmi tous ces lieux, le musée sur l’Holocauste, de Washington D.C, est peut-être celui qui a le plus de raisons d’être offensé.

Le bâtiment est envahit tous les jours par des centaines de joueurs, qui gardent le nez collé sur l’écran de leur smartphone au lieu d’observer et analyser les expositions, mais surtout, une image apparue sur le web a déclenché la colère des propriétaires des lieux. Personne ne sait pour le moment si il s’agit d’un fake ou si cela a été vraiment programmé par Niantic, mais une photo a montré depuis peu que l’on pouvait capturer des Smogo, ces fameux Pokémon violets débordants de gaz, à côté d’une oeuvre parlant des chambres à gaz du régime Nazi. Fun ! Non ?…

smogo-musee-pokemon-go

Pokémon GO déjà en France

Même si il n’est pas encore officiellement disponible dans toute l’Europe (l’Allemagne vient tout juste d’y avoir droit), Pokemon GO peut déjà être installé sur n’importe quel smartphone avec une petite astuce. Sur les appareils Android, il suffit de récupérer son APK (sur un site digne de confiance où une appli de type Aptoid) et de l’installer. Sur iPhone, il sera récupérable sur l’App Store en modifiant temporairement la localisation de votre Apple ID. Vous avez envie de vous lancer ? Qu’attendez-vous ? Commencez vous aussi, dès maintenant, à déranger les commerçants pour trouver un Pikachu ou un Carapuce !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here