Une grosse blague a fait surface sur Google Map le 26 Novembre, sur la carte de la ville de New York aux Etats-Unis. Le nom d’un bâtiment possédé par le futur président, Donald Trump, a été changé pour se moquer de lui.

Google Maps est logé à la même enseigne que les autres services Google quand il s’agit de l’utilisation qui en est faite par les internautes, surtout par les trolls. Un de ces trolls a réussi à faire valider un nom incongru samedi dernier, pour la « Trump Tower » de New-York City.

Trump détesté par Google Map ?

Durant la journée de Samedi, le 26 Novembre, le nom de la Trump Tower a été modifiée sur Google Map. Le bâtiment bien connu de New-York, symbole de l’ego surdimensionné du prochain président des Etats-Unis, a été renommé en « Dump Tower » (Tour Poubelle) par un plaisantin. En passant sur la zone sous un autre angle, il était aussi possible de voir le nom s’afficher en cyrillique : une provocation évidente, faisant référence aux liens étroits supposés entre Trump et le régime Russe de Vladimir Poutine.

Un sabotage made-in Google ?

Après l’apparition de ces petites blagues, rapidement supprimées par Google après leur découverte, beaucoup d’internautes pensent que le « troll » responsable serait un employé de Google. Un employé qui aurait directement accès aux données de Google Maps. Une théorie appuyée par l’apparition, peu après la suppression des deux premiers noms, d’un nom modifié pour un autre bâtiment Trump. Le « Trump International Hotel & Tower » de New York placé en bordure de Central Park a été renommé en « Dump International Hotel ». Des provocations très infantiles, mais qui montrent qu’une partie des habitants des Etats-Unis ont toujours du mal à accepter l’identité de leur futur « Commander in Chief ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here