Le Galaxy Note 7, le nouveau né du Sud Coréen Samsung, va débarquer dans moins d’un mois sur le marché. Méritera-t-il votre attention à sa sortie, si vous avez déjà entre les mains le Galaxy S7 du constructeur (ou son S7 Edge) ? Réponse.

Comme nous le disions dans notre article publié hier, à propos des innovations du Galaxy Note 7, Samsung espère mettre en place grâce à lui un « nouveau standard » pour le marché des phablettes. Ce nouveau standard sera-t-il suffisamment développé par rapport aux smartphones les plus avancés de la marque ? Apportera-t-il une réelle différence avec les Galaxy S7 et S7 Edge ? Voyons cela ensemble.

Le Galaxy Note 7 prend le dessus

Sans avoir à rentrer dans le détail « software », sans parler des diverses applications développées spécialement pour profiter de la technologie embarquée dans le Note 7, certains avantages qu’il détient sur la dernière gamme de smartphone de Samsung sont évidents. Il a un écran plus imposant, qui ne perd quasiment rien en qualité malgré sa taille. Il culmine à 5.7″ avec une résolution qHD (2560 x 1440) comme le 5.1″ du S7, et ne sacrifie pour cela que 59 Pixels par Pouce (518 ppi contre 577 ppi). Il est à peine plus lourd que le smartphone (169g contre 152g). Il dispose d’un stockage de base bien plus conséquent (64 Go contre 32 Go) et, surtout, ce Galaxy Note 7 arrivera avec son scanner d’Iris. Un scanner qui, selon Samsung, garantira une sécurité 100 fois plus élevée que le scanner d’empreintes digitales.

Quand au S-Pen, sa plus grosse différence par rapport au Galaxy S7, le fait qu’il ait été totalement intégré dans la majorité des fonctions logicielles devrait séduire pas mal de monde. Avec lui, vous pourrez prendre des notes grâce à votre écran en « Always-On », créer des Gifs, accéder à des traductions rapides, etc. Mais ces avantages sont-ils suffisants pour justifier l’achat d’un nouvel appareil quand on possède déjà le dernier cri de chez Samsung ? Pour le déterminer, attachons-nous à comparer ce qui comptera réellement dans 100% des utilisations quotidiennes faites de l’appareil : sa rapidité, sa qualité de caméra et son autonomie.

Le Galaxy Note 7 a du mal

Quand on s’intéresse aux performances pures du Galaxy Note 7, le constat déjà fait pour son design redevient d’actualité : il n’offre pas grand chose de plus que les Samsung Galaxy S7 et S7 Edge. Son processeur (Snapdragon 820), son GPU (Adreno 530) et ses 4 Go de RAM offrent quasiment la même puissance que les composants du S7 (Exynos 8890, Mali-T880 Mp12, 4 Go de RAM). Un hardware qui fait mieux que ce qui était intégré au Galaxy Note 5 de 2015, mais qui reste décevant par rapport à ce qui aurait pu être fait.

Une déception qui se retrouve également dans la batterie de l’appareil et son capteur d’appareil photo, qui n’améliorent en rien ce qui est offert depuis bientôt 6 mois par les S7 et S7 Edge. La batterie de 3500 mAh est certes plus grosse que celle du S7 (3000 mAh), mais son autonomie lui sera inférieure puisqu’elle devra alimenter un appareil et un écran beaucoup plus larges. Il aurait fallu coller aux espoirs de 4000 mAh (ou plus) soulevés par les rumeurs sur l’appareil, pour avoir un gain en autonomie assez conséquent par rapport aux smartphones de la marque. Pire, il fait même moins bien que le Galaxy S7 Edge, qui est plus petit et a une plus grande batterie (3600 mAh).

galaxy-s7-batterie

Et pour ce qui est de l’appareil photo, même si la qualité reste au rendez-vous (notamment sur la prise de clichés en environnement sombre), Samsung se repose sur ses lauriers et offre des capteurs strictement identiques au Galaxy S7 : 12 Mpx avec focus F1.7, OIS, flash LED et vidéos 4K à l’arrière, 5 Mpx (F1.7) et Full HD à l’avant.

Verdict

Même si des avantages sont à noter pour le Galaxy Note 7, notamment sur le software comme c’était déjà le cas pour les anciens modèles, la phablette de Samsung ne prend pas un avantage suffisant sur les S7 et S7 Edge. Quiconque possède déjà l’un de ces deux smartphones sera bien avisé de ne pas le mettre de côté, en se laissant tenter par les quelques centimètres de plus proposés par la dernière nouveauté de la marque Coréenne. Il sera très difficile de justifier un changement d’appareil, surtout quand on sait que la prochaine génération (Galaxy S8 et Galaxy S8 Edge) devrait être annoncée en début d’année 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here