Le plateau de The Walking Dead a retrouvé un semblant de paix entre Andrew Lincoln et Norman Reedus, depuis peu de temps. Les deux acteurs, qui incarnent Rick et Daryl, ont accepté d’arrêter les combats dans leur guerre des paillettes… pour le moment.

Finis les pièges tendus pendant le tournage de The Walking Dead par Norman Reedus, ou les contre-attaques d’Andrew Lincoln pendant les conventions devant des milliers de fans. D’après l’interprète de Rick Grimes, une « fragile trêve » a été consentie par les deux acteurs dans leur guerre amicale.

Dénouement de la « Glitter War » de The Walking Dead ?

Au mois de Juillet 2016, nous évoquions cette guéguerre assez drôle qui avait démarré entre Daryl et Rick, entre Norman Reedus et Andrew Lincoln. Après avoir été piégé une première fois par son collègue, qui avait rempli la ventilation de sa voiture avec des tonnes de paillettes, Lincoln avait répliqué pendant la Comic-Con 2016 à San Diego. Quelques mois plus tard, alors qu’ils sont en plein tournage de la saison 7, Lincoln assure au site TheWrap que les deux camps ont décidé de signer une paix fébrile : « La guerre des paillettes – il y a eu une très, très fragile trêve. Il n’y aura pas besoin de grand chose pour mettre le feu aux poudres et tout relancer. Mais pour le moment, il y a une armistice. » Les deux acteurs auraient-ils trouvé quelque chose de plus important à faire pendant les pauses entre chaque prise ? Auraient-ils trouvé un ennemi commun, comme c’est le cas pour leurs personnages après l’apparition de Negan ?

Début imminent pour la saison 7 de TWD

Car au cas où vous l’auriez oublié (vraiment ?), le 23 Octobre marquera le retour de The Walking Dead. Pour démarrer la saison 7, Daryl, Rick et tous les autres survivants d’Alexandria vont devoir faire face à la menace des « Sauveurs » de Negan. Bien plus ennuyeux que des paillettes soufflées en pleine face, le moment laissé en cliffhanger à la fin de la saison 6 va laisser au moins un personnage sur le carreaux. Et d’après les déclarations récentes des acteurs et producteurs, cela sonnera le début d’une saison beaucoup plus choquante et plus gore que les 6 qui l’ont précédée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here