The Walking Dead et AMC vont peut-être payer cher le renvoi du premier showrunner de la série, Frank Darabont. Le réalisateur exige une somme de 280 millions de dollars pour le travail qu’il a effectué sur les premiers épisodes de la série.

Engagé dans une bataille juridique avec AMC depuis son renvoi de la série The Walking Dead, Frank Darabont en a remis une couche cette semaine en annonçant que la chaîne lui devait une somme astronomique. Il exige 280 millions de dollars pour le travail qu’il a fourni sur un total de 2 saisons.

Darabont aurait du toucher plus ?

D’après Frank Darabont et ses agents, la chaîne a usé de plusieurs vides juridiques pour priver le réalisateur d’un salaire auquel il avait un droit légitime. Renvoyé après la saison 1 de TWD, à cause d’un désaccord avec les patrons d’AMC qui voulaient réduire le budget de la série, il explique qu’il avait eu le temps de réaliser l’intégralité de la saison 2 avant son renvoi. Il devrait donc être payé pour cela, ce que AMC refuse de faire. Pour les avocats de la chaîne, il n’aurait droit à sa paye complète que si il avait été employé « à plein temps » jusqu’à la fin de la saison 2, ce qui n’a pas été le cas.

Privé des recettes de The Walking Dead

De plus, Darabont se plaint de ne pas recevoir une part équitable des profits générés par ces saisons. Promis à un pourcentage des recettes des saisons 1 et 2 grâce à son contrat, il ne reçoit qu’un très maigre profit depuis qu’il a quitté le navire, à cause de la vente des droits de la série (du Studio de production vers le « Réseau » de diffusion) à un taux volontairement réduit. AMC a profité d’une astuce financière régulièrement utilisée par les studios hollywoodiens pour l’empêcher de toucher une part trop grande des recettes. L’affaire risque de s’éterniser avant d’atteindre la moindre résolution, puisque le juge chargé de son instruction a déclaré récemment que le procès débutera uniquement en 2018. Negan aura eu le temps de tuer tous les amis de Rick d’ici là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here