The Flash, le film de DC et Warner Bros, est dans la tourmente depuis le 1er Novembre. Le projet cafouille à cause d’un second départ de réalisateur, qui n’arrivait pas à s’entendre avec les producteurs et leurs demandes.

Le projet The Flash de DC au cinéma change de réalisateur aussi vite que son personnage principal fait un tour du monde, passant à la recherche de son troisième réalisateur pendant sa pré-production. Le réalisateur Rick Famuyiwa a quitté le navire à cause de divergences d’opinions avec la prod.

Producteurs et réalisateurs inconciliables

Pour la deuxième fois depuis le début de sa pré-production, le film The Flash de DC/Warner fait ses adieux au réalisateur qui avait été choisit pour lui. Le site Variety a révélé il y a trois jours, grâce à une source proche du réalisateur, que Rick Famuyiwa avait décidé de rendre son tablier. La raison invoquée par le principal intéressé, qui s’est exprimé peu après la révélation de l’info, était l’habituelle politiquement correcte « différence d’opinions » :« Quand j’ai été approché par Warner et DC sur la possibilité de réaliser The Flash, j’étais très excité par l’opportunité d’intégrer ce merveilleux univers avec lequel j’ai grandi et que j’aime toujours. (…) Je suis déçu qu’on n’ait pas pu s’entendre tous ensemble sur le projet, mais je reste reconnaissant pour cette opportunité. (…) Je souhaite le meilleur à Warner Brothers, DC, Jon Berg, Geoff Johns et Ezra Miller dans leur voyage à travers la SpeedForce. »

The Flash, témoin des galères de DC

Le film The Flash s’est donc lancé dans la recherche d’un troisième réalisateur, après que Seth Grahame-Smith ait lui aussi choisi un peu plus tôt cette année d’abandonner le projet. Et ce film n’est pas le seul à rencontrer ces soucis. Wonder Woman, dont la sortie est programmée pour Juin 2017, est aussi passé par deux réalisatrices avec Patty Jenkins venue remplacer Michelle McLaren.

Si les productions DC sur les chaînes comme The CW vivent leur petite vie tranquille, se réjouissant d’avoir trouvé un public fidèle qui est au rendez-vous toutes les semaines, la même sérénité n’est clairement pas trouvable du côté Hollywoodien de la franchise. Les vives critiques adressées à Warner et DC pour les films récents malgré leur succès commercial (Suicide Squad et Batman V Superman) ont visiblement de grosses répercussions, rendant peut-être un peu trop fébriles et volatiles les producteurs de chaque film.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here