Nvidia s’est empressé de réaliser ses premiers tests de voiture autonome, le 11 Décembre, sur les routes de Californie, quelques heures à peine après avoir reçu une autorisation officielle. Le spécialiste des hardware PC entend s’imposer sur ce marché du futur.

Au début de l’année, lors du CES 2016, Nvidia avait révélé au monde entier sa technologie « Drive PX 2 ». Une plateforme imaginée pour l’intégration d’intelligence artificielle dans des voitures autonomes. A peine l’entreprise a-t-elle reçu le feu vert des autorités de l’Etat de Californie, hier 11 Décembre, qu’elle s’est lancée à l’assaut du bitume pour vérifier la précision de sa technologie.

Nvidia intégré dans nos voitures

C’est grâce à un lecteur du site The Verge, qui a aperçu le véhicule lors d’une sortie dominicale, que l’on a pu voir ce qui semble être une grande première pour Nvidia. Une voiture autonome aux couleurs du constructeur de puces graphiques a été aperçue dans la région de la baie de San Fransisco. Quelques heures à peine auparavant, les autorités de l’Etat avaient ajouté Nvidia à la liste des constructeurs de voitures autonomes autorisés à réaliser des tests sur route. L’entreprise est désormais classée au même rang que des groupes technologiques et/ou automobiles comme Volkswagen, Google, Mercedez-Benz, Google ou Baidu USA.

nvidia-voiture-autonomeSi le partenariat révélé au mois de Septembre, entre Nvidia et Baidu (entreprise internet chinoise), est une indication du futur de la plateforme Drive PX 2, ces tests réalisés en ce moment aux Etats-Unis pourraient ouvrir la voie à une commercialisation faite dans un premier temps au coeur de la Chine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here