Netflix, fort de la réussite exceptionnelle de presque toutes ses séries originales, n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Pour 2017, la plateforme compte doubler le nombre de shows proposés aux internautes et a déjà établi son plan de bataille.

A l’heure actuelle, le catalogue de Netflix compte une trentaine de shows originaux, produits avec grand soin à longueur d’année. Selon le « Chief Content Officer » de l’entreprise, ce chiffre est appelé à nettement augmenter dans les mois qui viennent, notamment avec quelques productions de grands noms du cinéma.

Netflix veut aller encore plus loin

Non content de dominer déjà le paysage VOD d’internet avec ses blockbusters comme les séries Marvel (Jessica Jones, Luke Cage, …), le fabuleux Narcos ou Orange is The New Black, Ted Sarandos a affirmé au magazine Vartiety que le nombre d’heures de grand spectacle disponible sur son service va bientôt grimper. De façon exponentielle. Dès 2017, Netflix compte ajouter environ 1000 heures de diffusion (une vingtaine de shows) à sa programmation, doublant ce qui a été proposé tout au long de l’année 2016. Un budget d’environ 6 milliards de dollars pour la réalisation de tous ces projets l’année prochaine a été débloqué, soit un milliard de plus qu’en 2016.

Quels shows sont prévus ?

Bien sûr, 2017 permettra aux abonnés de Netflix de retrouver certains noms bien installés, comme les héros de Marvel dans Iron Fist et The Defenders, et une seconde saison du récent mais très apprécié The Crown. Mais pour le reste de l’année, Sarandos confirme que des hits surprises comme Stranger Things (qui aura sa saison 2 on le rappelle) pourraient aussi se trouver dans le lot des nouvelles séries et émissions. Peut-être s’agira-t-il du programme produit par Sylvester Stallone, « Ultimate Beast ». Cette nouvelle production originale impliquera des athlètes et commentateurs de six pays différents (USA, Brésil, Corée du Sud, Mexique, Allemagne et Japon), qui viendront relever le défi d’une course d’obstacle impitoyable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here