Bungie a annoncé à la communauté Destiny, le 17 Novembre, que les premiers bannissements de consoles de tricheurs sont devenus effectifs. Ceux qui ont régulièrement recours à des méthodes de triche, pour emporter la victoire en PvP, ont eu le plaisir de recevoir la sanction extrême qu’ils méritent.

Cozmo, un community manager de Bungie, a annoncé la bonne nouvelle aux joueurs honnêtes de Destiny hier. Le développeur, comme ses joueurs, en a assez de voir les parties de PvP pour Osiris ou la Bannière de Fer être gâchées par des tricheurs. Et une méthode radicale va tenter de les exterminer.

Des consoles indésirables dans Destiny

Par le biais d’un Tweet sur son compte Twitter personnel, Cozmo a révélé le 17 Novembre à la communauté que « des bans sont appliqués aujourd’hui pour les appareils avec un historique de bannissements ou restrictions de comptes. » Concrètement, comme le précise l’article d’assistance qu’il a associé à son message, cette sanction s’appliquera à un groupe de joueurs bien précis : les multi-récidivistes. Les consoles qui se verront interdites de séjour sur les serveurs de Destiny seront celles dont les propriétaire n’auront fait aucun effort pour résoudre les soucis qui avaient conduit à une restriction temporaire ou un bannissement de compte initial : les consoles associées à plusieurs comptes de tricheurs confirmés, les consoles contenant du contenu modifié, les consoles avec un firmware modifié, les consoles de ceux qui ont interféré avec le trafic vers les serveurs de Bungie.

Des innocents bientôt bannis ?

Théoriquement, il devrait être impossible pour un joueur innocent n’ayant jamais fait le moindre coup fourré de se faire bannir sa console. Les règles précisées par Bungie ne laissent que peu de place à l’ambiguïté. Si vous avez été pris la main dans le sac plusieurs fois, vous ne pourrez plus connecter votre console à Destiny. Si votre connexion est anormalement instable, vous ne pourrez plus connecter votre console à Destiny. Ce second cas, qui pourrait inquiéter ceux qui ont des connexions un peu lentes et ont en permanence une latence assez haute, ne devrait pas donner lieu à des scandales. Car même si des adversaires frustrés vous signalent en tant que tricheur pour cette seule raison, Bungie précise qu’ils enquêtent sérieusement « sur les signalements de manipulation de réseau dans la Bannière de Fer et le Jugement d’Osiris. Les cas confirmés aboutiront sur des restrictions ou des bans (…) ». Si vous n’avez rien à vous reprocher, les « report » de quelques trolls ne changeront rien pour vous.

Si vous êtes bannis cependant, ne vous attendez pas à la moindre clémence. Le développeur déclare qu’aucun passe-droit ne sera accordé une fois qu’un ban aura été appliqué sur une console. Son propriétaire ne pourra entreprendre aucune démarche pour lever cette sanction, et même un joueur qui aurait acheté une console d’occasion préalablement bannie ne pourra rien y faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here