Star Wars Battlefront aura été le jeu qui aura mis du beurre dans les épinards du côté de Disney, puisque sa division « Consumer Products » a vu son bilan plus que sauvé par les excellents chiffres du jeu de DICE et Electronic Arts. Vendu à plusieurs millions d’exemplaires, Star Wars Battlefront a permis de contrer les mauvais résultats du reste des créations de la branche en question.

Star Wars Battlefront aurait donc l’âme d’un sauveur, puisque le jeu permet d’arrondir un bilan très pauvre… Chez Disney, les jeux vidéos créés sur les licences détenues par le groupe sont gérés par la branche Consumer Products & Interactive Media. Et grâce à Star Wars Battlefront, cette branche a été sauvée d’un bilan trimestriel très décevant. L’autre gros jeu de Disney (Disney Infinity) n’a pas rencontré le succès espéré depuis sa sortie. Les stocks importants qui ont été faits en prévision de sa sortie et de sa « possible » popularité ont du mal à s’écouler et les ventes ne décollent pas.

Dans ce contexte, les 13 millions d’exemplaires vendus pour Star Wars Battlefront ont été annoncés comme de véritables sauveurs financiers. Grâce à cette unique licence, et grâce au partenariat avec EA, la branche de Disney a pu boucler son bilan avec des revenus estimés à 1.9 milliard de dollars, soit une augmentation de 8 pourcent par rapport à l’année précédente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here