On le pensait mort et enterré, mais le Ganalxy Note 7 de Samsung a apparemment conservé la fidélité de quelques irréductibles en ce début d’année 2017. Samsung, qui ne veut plus entendre parler de ses problèmes d’explosion de batterie, a insisté dans ses efforts en annonçant une nouvelle mise à jour visant à brider encore plus le smartphone.

Ceux qui continuent à s’accrocher à leur Le feuill vont avoir de plus en plus de mal à justifier son utilisation dans les semaines qui viennent, après les mises à jour très handicapantes qui vont continuer d’être déployées par Samsung. Le constructeur annonce une update qui rabaissera l’autonomie des batteries en Corée du Sud, après des opérations similaires dans le reste du monde.

Le Note 7 n’est plus que l’ombre de lui-même

En ce mois de Janvier 2017, des mois après l’explosion (littérale) du Note 7 dans les médias, Samsung ne lâche pas l’affaire et annonce pour le 9 Janvier une mise à jour qui devrait mettre un dernier sale coup à son appareil défectueux. Après cette mise à jour OTA (Over The Air), la recharge de la batterie du Galaxy Note 7 ne sera plus faisable que jusqu’à 15%. Un pourcentage extrêmement faible destiné à prévenir les explosions qui surviennent à cause d’une charge trop importante et qui devrait inciter les utilisateurs à se débarrasser de la mini-bombe high-tech. Dans le reste du monde, des opérations similaires avaient vu les recharges êtres bridées à 30 % (Europe, Hong Kong, Taïwan), ou 0% au USA, en Russie, en Malaisie, à Singapour et aux Philippines.

Les offres alléchantes toujours faites

Et pour tenter de séduire encore plus ces irréductibles, qui refusent de se séparer d’un smartphone qu’ils considèrent comme le meilleur de 2016 malgré son danger potentiel, les offres promotionnelles de reprise de l’appareil sont maintenue par Samsung. Un programme gratuit de reprise des Note 7 prévoit par exemple de récupérer l’appareil en échange d’une remise de 50% sur le Galaxy S8 Edge ou S8, lorsqu’ils sortiront plus tard cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here