Des chercheurs du MIT ont présenté en vidéo, le 9 Septembre, leur dernière prouesse technologique. Ils sont parvenus à créer une caméra extrêmement puissante, capable de lire les pages d’un livre fermé.

Un pan inaccessible de l’histoire de l’humanité pourrait bientôt être à portée de la science moderne, grâce à la nouvelle caméra développée par une équipe de chercheurs du MIT (Massachussets Institute of Technology). Un caméra capable de déchiffrer, grâce à des ondes très haute-fréquence, le contenu des pages d’un livre sans l’ouvrir.

MIT et TeraHertz

Dans la vidéo du MIT (à voir ci-dessous), le responsable de l’équipe de chercheurs (Barmak Heshmat) explique le fonctionnement de leur petite prouesse. Leur caméra, qui utilise des radiations de TeraHertz, est capable d’examiner avec soin le contenu d’un livre fermé. L’espace vide qui sépare les pages et l’encre utilisée pour l’impression des mots sont identifiés avec précision, en analysant à grâce à un algorithme complexe toutes les données reçues après la transmission des ondes. La caméra, après avoir envoyé ses ondes, est capable de détecter chaque lettre de chaque page qu’elle « lit » : elle reconnait la position des pages grâce au temps de trajet des ondes entre chacune d’elles, puis reconnait chaque mot en identifiant les composants chimiques de l’encre posé sur la page. Un procédé qui peut clairement être qualifié de révolutionnaire, mais qui a encore beaucoup de place pour des améliorations.

Encore des progrès à faire

Même si leur caméra est extrêmement fiable pour tout ce qu’elle identifie, sa portée reste pour le moment assez courte. Barmak Heshmat précise en effet que la caméra du MIT n’est pour le moment capable de reconnaître que les 20 premières pages d’un livre. Vingt pages, sur lesquelles seules les 9 premières peuvent être lues avec exactitude. Pour atteindre l’objectif rêvé, de lire un livre sans jamais l’ouvrir, il faudra encore des années de recherche. Au final, il espère permettre aux musées et aux historiens de lire le contenus de nombreux livres antiques, qui ne peuvent être ouverts sans causer des dégâts irréparables à cause de leur grand âge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here