Nouvelle victoire des États-Unis contre les sites de téléchargements illégaux, avec la chute de KickAss Torrents, dont le propriétaire présumé a été arrêté en Pologne ce mercredi 20 juillet.

C’est une bataille sans fin que se livre les autorités et les différents sites de téléchargements de par le monde, dans ce far west contemporain qu’est le net. Et aujourd’hui, le dernier pistolero a voir été attrapé par le shérif américain se nomme Artem Vaulin, 30 ans, citoyen ukrainien, et possesseur présumé de KickAss Torrents (KAT).

KickAss a reçu un coup de pied au…

Comme dans tout bon western qui se respecte, si le net regorge d’opportunités juteuses, il n’en reste pas moins sous l’œil aiguisé des différents services judiciaires mondiaux. Et Artem Vaulin a eu la malchance de l’apprendre à ses dépens ce mercredi, en se faisant arrêté en Ukraine suite à de nombreuses charges, dont entre autre infraction au copyright et blanchiment d’argent.

Du matériel évalué à plus d’un milliard de dollars

Selon la plainte déposée à la cour à Chicago, le matériel sous copyright sur KAT est évalué à plus d’un milliard de dollars. Les USA veulent désormais que Vaulin soit extradé et une cour fédérale à Chicago a ordonné que tous ses noms de domaines soient saisis. Vaulin, aussi connu comme « tirm », est supposé être la personne derrière la fondation du site en 2008 et était lourdement impliqué dans les opérations et les finances de KAT.

Avec en moyenne près de 50 millions de visiteurs mensuels, KickAss Torrents est le 69e site le plus visité au monde, et selon la justice américaine, il générerait des revenus publicitaires qui s’élèvent entre 12,5 et 22,3 millions de dollars par an.

Pour l’assistant du procureur général Leslie Caldwell, l’arrestation de Vaulin « démontre que les cybercriminels peuvent courir, mais qu’ils ne peuvent pas se cacher de la justice », a-t-il dit dans un communiqué de presse du Département de la Justice américaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here