L’iPhone 6 est au cœur d’une polémique autour de la désormais célèbre “erreur 53” visant à bloquer les téléphones d’Apple n’ayant pas été réparés par une boutique officielle. Pourtant, un réparateur indépendant et spécialisé dans les téléphones de la marque à la pomme soutient que la Presse en fait tout un plat… pour pas grand chose finalement !

Selon “iCorrect”, un réparateur spécialisé dans les smartphones situé à Londres, l’erreur 53 découverte récemment n’est pas si grave qu’il n’y paraît. Pour rappel, cette erreur survient après une mise à jour d’un iPhone 6 vers iOS 9, sur des appareils où le bouton Home a été remplacé par une pièce non homologuée, placée par un réparateur non-agréé par Apple. Elle bloque alors totalement le smartphone dans un souci de sécurité, afin d’empêcher l’éventuelle utilisation d’un téléphone volé.

Mais interrogé récemment à ce sujet, le patron de cette entreprise Londonienne affirme que ce problème n’est pas aussi grave que la presse a bien voulu laisser l’entendre, lorsque le réparateur sait ce qu’il fait : “N’importe quel iPhone 6 réparé chez nous n’aura pas d’erreur 53, parce quie nous ne changeons pas les bouton Home. (…) d’autres réparateurs endommagent ou cassent les boutons Home et son forcés de les remplacer.”

Un bon moyen de se faire mousser en descendant la concurrence, mais ce monsieur oublie peut-être les cas où une panne est liée directement à ce bouton et où son remplacement est indispensable. Nous serions ravis de découvrir sa solution dans un cas pareil, où il serait forcé de faire comme la concurrence qu’il se plaît à critiquer.

L’erreur 53 des iPhone 6 sera-t-elle alors toujours aussi bénigne ? Apparemment non, car juste après cette déclaration, il affirme que son entreprise est prête à attaquer Apple si le besoin émerge, car Cupertino tente d’imposer son monopole sur le marché de la réparation.