GTA 5 peut remercier GTA Online, qui vient d’inaugurer le DLC « Motos Boulots Bobos ». Le jeu de Rockstar est devenu une machine à fric, rapportant des centaines de millions de dollars uniquement avec son mode multijoueur.

Avec GTA V, Rockstar est parvenu à créer ce que beaucoup de développeurs et éditeurs de Jeu Vidéo rêvent de détenir : une véritable vache à lait, qui génère chaque année sans « trop » d’efforts, des centaines de millions d’euros. Grand Theft Auto V n’a jamais généré autant de revenus avec son mode Online que lors des 12 derniers mois.

GTA V est un exemple à suivre ?

Sorti en 2013, initialement comme simple jeu solo avec un « bonus » multijoueur en ligne, GTA V a depuis été totalement transformé en mini-MMO. Mois après mois, des joueurs de plus en plus fidèles peuplent ses serveurs et dépensent à tout va pour s’approprier le contenu des fréquents DLC. Grâce à GTA Online, comme le montre le graphique ci-dessous illustrant les revenus générés par les produits GTA pour Take Two et Rockstar, les créateurs du jeu se sont assuré un flux constant de monnaie vers leur compte en banque. Sur les douze derniers mois, après la sortie de la version PC et de multiples DLC, un revenu de plus de 700 millions de dollars a été enregistré. Soit plus de bénéfices que sur la totalité des mois cumulés depuis la sortie du jeu en 2013.

L’avenir de GTA

Avec un tel succès de la formule « Online » de GTA, plusieurs points sont devenus évidents pour l’avenir de la franchise. Pour GTA 5 tout d’abord, il paraît évident que le tant attendu DLC Solo pour le jeu ne verra pas le jour. Tant que la vente de monnaie virtuelle dans GTA Online leur rapportera autant, les développeurs de Rockstar n’auront aucune raison de se fatiguer à développeur un contenu complexe, qui nécessiterait de nouveaux assets, une histoire à écrire et un énorme temps de développement. Et pour les suites directe, à commencer par GTA 6, il faudra s’attendre à retrouver un mode online vendu dés le départ comme un des attraits principaux. Peu importe quand, ou sur quelle plateforme il sortira (Playstation 8 ? Xbox Four ?), Take Two et Rockstar auront tout intérêt à accorder autant d’importance au mode Online qu’au mode solo et à son histoire. Espérons simplement que l’un ne sera pas mal traité à l’avantage de l’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here