Google Allo est déployé depuis hier, 20 septembre, sur les mobiles du monde entier. Pour vous aider à décider si son téléchargement mérite votre attention ou non, voici un récapitulatif de ses principales fonctions et de ses limitations sur iOS et Android.

Depuis un peu moins de 24 heures, Google Allo a donc commencé à être déployé par son développeur sur iOS et Android. Bientôt, des millions d’utilisateurs auront l’occasion de télécharger cette application, pour essayer sa vision de la messagerie instantanée. Mais en vaut-elle la peine ? Jugez par vous-même.

Google Allo : le fonctionnement

Destiné a remplacer Google Hangouts chez les particuliers, Allo arrive donc cette semaine avec un leitmotiv : simplicité. Simple à installer, simple à utiliser, l’application veut faciliter la vie de ses utilisateurs. Après téléchargement et installation, depuis l’App Store ou le Play Store, il suffira d’une rapide démarche pour commencer à s’en servir : renseigner un compte Google et un numéro de téléphone. Après activation par SMS, l’application tentera alors de trouver vos amis, vos connaissances, vos collègues et vous proposera d’entrer en contact avec eux. Malheureusement, si cette simplicité d’utilisation peut paraître attirante, elle vient accompagnée de pas mal de limitations qui pourraient faire du mal au taux d’adoption de l’application.

Google Allo : les limites

Si l’application requiert un numéro de téléphone pour fonctionner, et donc l’utilisation d’une carte SIM, les tablettes utilisant ces cartes à puces ne sont pour le moment pas prises en compte par l’application. Seuls les smartphones peuvent pour le moment être utilisés avec Allo, l’intégration des iPad et autres Galaxy Tab ayant été promise par Google pour une mise à jour assez proche. Et même lorsque ce « défaut » aura été corrigé, il y a de fortes chances que l’utilisation de la nouvelle appli Google sur tous vos appareils, smartphones et tablettes, nécessite l’utilisation de plusieurs comptes Allo. Pour le moment, l’application n’est pas capable de fonctionner autrement qu’avec un seul et unique appareil. Si vous voulez vous connecter simultanément sur une tablette et un smartphone, il faudra peut-être recourir à la création d’un compte secondaire (deuxième compte Google et deuxième numéro de téléphone donc).

Aucune version n’a pour l’instant été prévue pour les ordinateurs, que ce soit avec Mac ou Windows. Seuls les Chromebook avec leur Chrome OS compatible Android pourront s’en servir, tant que Google n’aura pas jugé bon de développer une version utilisable avec souris et clavier.

Enfin, Google Allo ne propose pour l’instant, contrairement à ses concurrents, aucun moyen de sauvegarder un historique de conversation. Ils sont uniquement conservés de façon locale sur votre mobile, ce qui les rends impossibles à consulter lorsque vous vous connectez avec votre compte sur un autre appareil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here