Facebook, le plus gros des réseaux sociaux, a annoncé hier 15 Décembre qu’il mettait en place de nouvelles fonctionnalités pour lutter contre les informations erronées. L’utilisateur pourra désormais signaler les contenus suspicieux qui se sont répandus ces derniers mois.

Facebook avait été fortement critiqué lors des élections américaines car certaines fausses informations répandues sur le site auraient influencées le vote des électeurs. Même si Facebook s’est défendu de toute responsabilité concernant l’élection de Trump, la compagnie cherche bien à lutter contre la propagation de la désinformation et en appelle donc à la bonne volonté des ses utilisateurs.

Dès jeudi, certains utilisateurs ont pu voir une nouvelle option dans l’outil de signalement qui est actuellement utilisé pour supprimer le spam ou tout autre contenu « ennuyeux ». Les nouvelles fonctionnalités incluent la possibilité de signaler les fausses news, ainsi que d’éventuelles modifications futures de l’algorithme de Facebook.

Un groupe de chercheurs de Facebook aura initialement la responsabilité de passer au crible les informations signalées et déterminera celles qui seront envoyées à des organisations tierces pour leur vérification. Les informations qui s’avèrent fausses seront alors marquées comme telles avec un lien renvoyant à une explication. Elles pourraient ainsi disparaître du flux de votre page d’accueil. Facebook va aussi pénaliser les sites web qui essaieraient d’induire en erreur le lecteur en se faisant passer pour une autre source d’information plus connue.

« Nous avons concentré nos efforts sur le pire du pire, sur les canulars évidents répandus par les spammeurs pour leur propre profit et sur la participation à la fois de notre communauté et d’organisations tierces » a déclaré le vice président de l’entreprise.

L’équipe de Facebook a clairement affirmé qu’ils ne veulent pas de censure sur le site et que ces nouveaux outils ne sont qu’une partie du processus évolutif de la lutte contre la désinformation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here