L’E-commerce, en 2016, a vu sa popularité atteindre des sommets encore plus élevés. Et pour les fêtes de fin d’année, avec l’objectif Noël qui pointe à l’horizon, les spécialistes prévoient une activité décuplée pour les sites de vente en ligne.

D’après les chiffres communiqués par la Fevad et Mediamétrie, l’e-commerce va voir son activité grimper en flèche pour Noël 2016. Pesant traditionnellement pour environ 25% du chiffre d’affaires annuel du secteur de la vente sur Internet, la période de Noël cette année devrait franchir un nouveau cap.

Explosion du chiffre d’affaires de l’e-commerce

La Fevad, la fédération professionnelle de l’e-commerce, prévoit pour Noël 2016 une augmentation de 10% du chiffre d’affaire par rapport à 2015. Entre novembre et décembre, grâce aux achats réalisés par les ménages français sur des sites généralistes comme Amazon.fr ou des petits sites spécialisés moins connus comme un VetementChien.com, l’organisme estime qu’une dépense de 13.5 milliards d’euros devrait être enregistrée. Une augmentation obtenue grâce à un plus grand nombre d’acheteurs/d’achats, mais aussi grâce à la floraison des offres, qui se placent désormais sur un total de 195 450 sites marchands actifs. Une augmentation de 9% sur ce plan par rapport à 2015.

Pour Noël 2016, Médiamétrie prévoit que la dépense moyenne faite par les consommateurs sur Internet s’élèvera à environ 195 euros, sur un budget de 329 euros pour tous les cadeaux à faire aux plus jeunes comme aux plus âgés. Mais les cadeaux ne seront apparemment pas les seuls achat réalisés à distance, sur le web.

Les réveillons se préparent en ligne

Pour 2016, toujours selon Médiamétrie, 50% de ceux qui dépenseront leurs économies sur internet le feront pour organiser leurs réveillons de Noël et du Nouvel An. En plus des cadeaux que sont les jouets, les jeux vidéos, les appareils électroniques ou les produits de beauté, les internautes vont donc s’intéresser de façon massive aux articles de décoration, au repas de leurs soirées ou à leurs habits de fête.

Grâce à cette croissance positive sur tous les plans, la Fevad estime que « le marché de l’e-commerce devrait passer le cap des 70 milliards d’euros » dépensés avant la fin Décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here