Chris Metzen, Senior Vice President de Blizzard, a annoncé hier (12 Septembre) qu’il allait prendre sa retraite. A seulement 42 ans, il fait ses adieux à son entreprise et au marché qui l’avait rendu mondialement célèbre.

A 42 ans, après 22 ans de carrière au sein de Blizzard, Chris Metzen a annoncé hier qu’il raccrochait son tablier. Le directeur créatif et vice président de la boite a fait ses adieux aux fans et au monde du jeu vidéo.

Adieu Blizzard, Adieu les jeux vidéo

Si Metzen a annoncé hier qu’il quittait Blizzard, il a aussi précisé que ce n’était pas pour poursuivre une carrière dans une autre entreprise pour un meilleur salaire, ou pour fonder une nouvelle entreprise pleine d’ambition. Impliqué dans tous les projets de Blizzard depuis 20 ans, il en a tout simplement eu assez de travailler comme un forcené. Dans un message partagé sur les forums officiels de Battle.net, il explique qu’il va changer les objectifs de sa vie et se concentrer sur ce qui compte réellement pour lui à présent : sa femme et ses trois enfants. Il prend sa retraite à seulement 42 ans, pleinement satisfait de l’héritage qu’il laisse derrière lui dans le monde du jeu vidéo et des millions que ses projets lui ont rapporté au fil des années. Sa nouvelle carrière de père de famille n’aura qu’un seul mot d’ordre : profiter de la vie.

L’influence Metzen

Pour beaucoup, Chris Metzen était l’incarnation de l’entité Blizzard. Toujours présent pour annoncer les nouveautés de son entreprise à chaque Blizzcon, impliqué dans tous ses jeux (Warcraft I II et III, World of Warcraft, Starcraft, Starcraft II, Hearthstone, Overwatch, …), il avait imposé sa vision et modelé l’histoire et les personnages de dizaines de mondes fictifs. Heureux de ce qu’il a offert aux amateurs de jeu vidéo, il avoue que son départ a été une décision difficile à prendre, mais il reste convaincu que l’avenir de Blizzard sera toujours aussi radieux sans lui. Espérons qu’il ne diminuera pas l’impact émotionnelle de son message d’adieu dans quelques années, en acceptant de rejoindre un nouveau studio comme celui démarré il y a peu par un ancien partenaire, le Bonfire Studios de Rob Pardo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here