Mauvaise nouvelle pour le service de messagerie en ligne de Google, notamment pour les éditeurs de webmail. En effet, après les 10.000 comptes Hotmail européens de Microsoft étalés en ligne sur le web, ce sont maintenant les utilisateurs de Gmail qui sont victimes des frais du phishing. Ce dernier étant une forme d’attaque des pirates consistant à mettre en ligne de faux sites Web imitant des services authentiques, et à abuser les internautes pour que ceux-ci communiquent des données personnelles (identifiants, mots de passe ou encore des coordonnées bancaires). . .

Aux dernières nouvelles Yahoo serait également le prochain sur la liste du phishing!

Phishing on web
Phishing on web

Laisser un commentaire