Sean Penn foulera dimanche 22 mai le tapis rouge du Festival de Cannes à l’occasion de la présentation en avant-première mondiale, et en compétition officielle, de The Last Face, son cinquième film.

L’histoire commune entre cet acteur, Sean Penn, devenu réalisateur et la France remonte à plusieurs années. Sa première réalisation, The Indian Runner, avait été sélectionnée à la Quinzaine des Réalisateurs en 1991. Trois ans plus tard, il était de retour, mais au Festival de Deauville cette fois avec The Crossing Guard, avec Jack Nicholson. En 2001, Sean Penn est retourné à Cannes, toujours avec Jack Nicholson pour présenter The Pledge, nommé mais pas récompensé. Avec Into the Wild, c’est le César du meilleur film étranger qui lui échappe de peu ! Cette fois, il présentera sur la croisette The Last Face, un drame au casting surprenant.

Des Français au voyage !

Tournée en Afrique du Sud, l’action du film se déroule au Libéria. Il raconte le coup de foudre entre un médecin humanitaire (Javier Bardem) et la directrice de l’ONG pour laquelle il travaille (Charlize Theron). Dans ce pays anéanti par la guerre, il existe plusieurs manières de venir en aide à la population : de profonds désaccords éthiques sur leur action humanitaire vont avoir un impact toxique sur le couple. Charlize Theron fera à nouveau une apparition sur les marches du Palais, après la présentation l’an dernier hors compétition de Mad Max : Fury Road, réalisé, le hasard fait bien les choses, par George Miller, actuel président du Jury. Elle y incarnait la mythique Furiosa. Aux côtés de l’actrice sud-africaine, Javier Bardem vient quant à lui de terminer le tournage d’Escobar, un nouveau biopic très attendu sur le célèbre trafiquant de drogue.

Thelastface-2

À l’origine, le couple d’humanitaires devait être joué par Robin Wright, ex-compagne du réalisateur, et Ryan Gosling, mais Sean Penn a changé son fusil d’épaule en cours de route. Au casting figurent également deux acteurs français, Jean Reno et Adèle Exarchopoulos, qui ont décidément de très bons agents américains. L’actrice palmée pour La Vie d’Adèle en 2013 poursuit son aventure outre-Atlantique, débutée la même année avec I Used to Be Darker, de Matt Potterfield. Dans The Last Face, Adèle Exarchopoulos incarnera une jeune reporter de guerre.

Un début de scandale en vue

Thelastface-3
Copyright Mars Films/© Maxime Robini / Allociné

Lors du tournage à Cape Town, la production de The Last Face s’est permis un recrutement qu’elle n’aurait jamais pu réaliser aux USA. La législation moins stricte en Afrique du Sud lui a en effet autorisé à choisir un nouveau-né en moins de 16 jours pour le tournage de certaines scènes. Ces évènements dévoilés par le magazine Closer se seraient déroulés en juillet dernier.

The Last Face a-t-il ses chances pour la Palme d’or ? Réponse le 22 mai lorsque le Jury rendra son verdict.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here