Rhea, la seconde plus grosse lune de la planète Saturne, s’est montrée sous un nouveau visage le 1er Août, grâce à un cliché pris par la sonde Cassini de la NASA.

La NASA a publié hier, avec le plus grand des plaisirs, un cliché exceptionnel d’une des lunes les plus marquantes du Système Solaire : Rhea, lune de Saturne.

Un corps céleste éblouissant

Bien qu’elle soit « perdue » au fin fond du Système Solaire, Rhea est apparue sur cette photo de la sonde Cassini (prise le 3 Juin 2016) dans un éclat incroyable. Un rappel très fort, selon le communiqué de la NASA, de la grande quantité de glace qui compose sa surface : « Rhea, comme beaucoup de lunes dans l’extérieur du Système Solaire, apparait comme éblouissante en plein Soleil. C’est la signature de l’eau gelée qui forme la majorité de sa surface. » Cette photo met aussi parfaitement en évidence le nombre incalculable d’impacts parsemant sa surface, qui en font l’un des corps célestes de notre système comptant le plus de cratères. Le cliché a été capturé à une distance de 587 000 kilomètres de Rhea et devrait être l’un des derniers événements majeurs de la mission de la sonde Cassini, qui s’achèvera en Septembre 2017.

saturne-rhea

Rhea et nous

Rhea est l’un des corps célestes les plus intéressants de notre système solaire. Deuxième plus gros satellite naturel de Saturne (derrière Titan et ses 5000 kilomètres de diamètre), il s’agit du seul astre sur lequel une atmosphère composée principalement d’oxygène a été détectée. Malheureusement, même si une mission habitée parvenait à l’atteindre dans les décennies qui viennent, il serait impossible d’y demeurer sans équipement approprié : son atmosphère est 5 milliards de milliards de fois moins dense que celle de la Terre. C’est un satellite sur lequel on a régulièrement fait de nouvelles découvertes depuis 2005, date de l’arrivée à destination de la sonde Cassini.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here