En France 150 000 tonnes de pétrole partent chaque jour en fumée dans les moteurs ! Dans le monde, 8 milliards de litres sont consommés et le nombre de voitures ne cessent d’augmenter. Actuellement, les sources d’énergie majoritaire sont le pétrole, le gaz et le nucléaire. Mais pour rouler propre, il y aurait-il une alternative ? Qui d’entre nous s’est déjà posé la question à quoi pourrait ressembler l’énergie de demain.

Quelle solution avons-nous si l’essence n’existait plus ? Voici 5 possibilités de rouler si vous avez peu ou plus d’essence.

Rouler à l’hydrogène : L’hydrogène est l’élément le plus abondant dans l’univers, on le trouve dans la composition du soleil, des étoiles, des planètes gazeuses. L’hydrogène peut améliorer la puissance du véhicule, prolonger son autonomie, et améliorer la rapidité de recharge par rapport aux batteries.

Les Moins : Son principal handicap est qu’il faut le produire car il n’est pas une source primaire, comme le pétrole, le gaz, ou le vent. Malgré qu’il contienne plus d’énergie que le gazole, l’hydrogène est difficile à stocker et à distribuer. Aujourd’hui 95% de l’hydrogène est fabriqué à partir de sources d’énergies fossiles (gaz naturel,pétrole).

Rouler à l’électricité : Source d’énergie la plus utilisée et la plus pratique. Énergie la moins polluante n’ayant pas de rejet de dioxydes d’azote ou d’autres particules.

Les Moins : Son principal handicap est le prix encore très élevé des voitures électriques. Tout cela à cause des prix des batteries qui sont encore trop coûteuses.

Rouler hybride : Système de fonctionnement avec deux moteurs. Un à essence, l’autre électrique. Pratique pour rouler en ville. Sur autoroute le moteur à essence reprend son rôle ne permettant ainsi aucun avantage à la consommation ou le rejet de CO2.

Avantage : Grosse économie, moins de pollution, moins de pollution à bas régime et surtout, moins brouillant.

Le covoiturage : Permet l’utilisation d’une seule voiture pour un long et moyen trajet. Plus sympathique de faire un trajet tout seul le covoiturage est un moyen simple permettant d’économiser et de polluer moins. A la longue, la différence est flagrante.

Le moins : trouver un bon site en ligne permettant de faire du covoiturage

Rouler en vélo (électrique ou musculaire) : Rouler en vélo est un moyen très pratique  pour un petit trajet. Pour des trajets moyens nous avons maintenant l’assistance électrique. A Paris les “Velib” ont été très bien accueillis et font un carton parmi les Franciliens. Ce système de déplacement a été adopté par d’autre grande ville du monde (Londres, Chicago, New Dheli et Buenos Aires). Non polluant, convivial et économique votre vélo viendra avec vous jusqu’à votre bureau, ou dans vos déplacements les plus anodins.

Contraintes : Le mauvais temps (pluie, neige, verglas, fort vent) et les longs trajets.
Nous pouvons constater qu’une multitude de techniques existe pour faire fonctionner nos véhicules. Il ne faut pas oublier l’exploit de Solar Impulse qui vient de faire le tour du monde avec un avion solaire. Il y a aussi le projet Hyperloop, un hypertrain pouvant voyager à 1000 km/h juste avec de l’énergie électrique. La course à l’énergie est lancée car bientôt nous n’auront plus de pétrole pour nous alimenter… mais toujours autant besoin de se déplacer

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here