Le célèbre logiciel d’édition d’image gratuit Paint.NET a publié sa première mise à jour majeure en six ans. La nouvelle version 4.0 emballe un nouveau moteur de rendu et bien d’autres améliorations.

paint-net-capture

Plusieurs années après l’inauguration de la version 3.0, le logiciel a bénéficié cette semaine d’une mise à jour majeure. Il a été largement amélioré et optimisé pour passer finalement en version 4.0. Entièrement réécrit, Paint.NET dispose d’une plateforme applicative NET Framework 4.5, alors que la version précédente reposait encore sur le NET Framework 2.0 lancé en 2005.

Sous le capot, le logiciel bénéficie d’un nouveau moteur de rendu qui exploite pleinement les CPU à multiples cœurs et qui apporte la prise en charge de l’accélération matérielle Direct2D (GPU). Il est donc plus performant tout en consommant moins de ressources et donc en réduisant son impact sur l’autonomie d’un ordinateur fonctionnant sur batterie.

Pour ses fonctionnalités, Paint.NET 4.0 profite d’une ergonomie remaniée, recourant un peu plus à une barre d’outils dans laquelle les vignettes prennent moins d’espace.

Les formes par exemple (rectangle, cercle, trait…), qui se sont multipliées, sont désormais regroupées dans un sous-menu de l’outil correspondant.

Les sélections sont maintenant lissées : la qualité des bords d’une figure sélectionnée est améliorée. L’outil de sélection comble enfin une lacune bloquante en prenant en charge l’antialiasing (anticrénelage). Il en va de même pour la baguette magique et pour le pot de peinture.

Dans le même registre, la transparence est désormais maintenue lors d’un copier-coller, d’un calque à un autre comme d’un logiciel à un autre, et on peut réorganiser ces calques d’un glisser-déposer.

Paint.NET requiert Windows 7 SP1 ou ultérieur. Il ne fonctionne plus sur Windows XP et un processeur double cœur est recommandé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here