Jeff Kaplan, chef du développement d’Overwatch, s’est adressé à la communauté le 17 Janvier, à travers une vidéo postée sur le compte Youtube officiel du jeu. Il a abordé des sujets qui avaient occupé les conversations de nombreux joueurs depuis quelques jours : l’importance du PTR, les possibles récompenses pour ceux qui y participent et le nerf annoncé de D.Va.

Pour calmer les esprits, qui commençaient à s’échauffer depuis peu à cause de la frustration ressentie par certains joueurs d’Overwatch par rapport au PTR, Jeff Kaplan a pris la décision de poster une nouvelle vidéo « Developer Update ». Il nous a apporté des précisions sur le rôle réellement donné au serveur de test par Blizzard.

Le PTR Overwatch : objectif clair

D’après Kaplan, il n’y a jamais eu d’ambiguïté dans le rôle donné au PTR (Public Test Region). Contrairement à ce dont certains étaient convaincus, son principal objectif n’est pas de réunir les opinions et les suggestions de changement des joueurs. Quand une mise à jour est envoyée sur ce serveur pour être testée, la seule chose attendue réellement est un feedback sur la stabilité du jeu : quels bugs apparaissent ? Des crash surviennent-ils sans prévenir ? Les développeurs restent bien sûr ouverts aux suggestions des joueurs (et ils les prennent souvent en compte dans leur processus créatif), mais ils ne sont pas spécialement plus importants pendant la période d’essai sur PTR.

Des récompenses et les inquiétudes sur D.Va

Dans le reste de sa vidéo d’une quinzaine de minutes, Jeff Kaplan a ensuite expliqué que Blizzard avait l’intention d’ajouter « bientôt » une forme de récompense pour ceux qui participent avec assiduité aux tests du PTR. Si ils prennent en compte les suggestions faites récemment par la communauté, ces récompenses pourraient prendre la forme de transfert de points d’XP du PTR vers les serveurs publics, ou de déblocages de loot box.

Enfin, il a aussi abordé le sujet brûlant qui concerne D.Va depuis quelques jours, à savoir son gros nerf actuellement testé : réduction de son armure (passe de 400 à 200) contre augmentation de ses points de vie (passent de 200 à 400). Couplé au changement sur son arme principale, qui dont un tir passera à 11 balles au lieu de 8, pour des dégâts de 2 au lieu de 3 chacune, ce nerf pourrait bouleverser l’utilité du héros dans le meta d’Overwatch. On pourrait tirer un trait sur D.Va le Tank, beaucoup moins dominant, et retourner vers un rôle un peu plus orienté « Flanker » comme à ses débuts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here