Des nouvelles de Minecraft ont été données cette semaine par Microsoft, lors de sa conférence E3 2016. Le jeu aux multiples records de vente permettra maintenant à tous ses joueurs de jouer ensemble, peu importe la plateforme choisie (PC, Xbox, iOS, Android).

Minecraft est devenu un élément important de la branche jeu vidéo de Microsoft, et le constructeur a tenu à le prouver cette semaine pendant sa conférence à l’E3 2016. A partir de maintenant, les joueurs dispersés à travers les diverses plateformes (Pc, consoles et mobiles) pour partager ensemble leur amour des blocs, de la construction et de l’exploration. Les « Realms » de Microsoft vont faciliter le jeu cross-platform.

Serveurs payants pour Minecraft

Grâce à une démonstration sur scène, Microsoft nous a montré ce qui va bientôt devenir monnaie courante pour les joueurs de Minecraft. Lyndia Winters et Sax Persson, deux développeurs Minecraft, ont montré ce qu’il était possible de faire grâce à l’intégration du jeu sur les Realms de Microsoft. Un privilège qui était jusque là réservé à ceux qui possédaient un PC et les connaissances nécessaires, pour créer un serveur, est devenu accessible au commun des mortels. Avec les serveurs dédiés de Microsoft, mêmes les joueurs tablette ou smartphone de la Pocket Edition pourront inviter leurs amis à partager de bons moments sur leur map favorite, sans la moindre prise de tête : on se connecte, on lance sa partie et on retrouve immédiatement ses amis en ligne. Seule contrepartie nécessaire : le paiement d’un forfait pour avoir le droit d’utiliser les serveurs Microsoft. Il faudra débourser 3€99 pour trois accès, ou 7€99 pour 10 accès simultanés.

Minecraft en Réalité Virtuelle

La conférence Microsoft de l’E3 2016 a aussi été l’occasion pour la team Minecraft de présenter la nouvelle innovation technologique réservée au jeu : l’arrivée de la réalité virtuelle. Les possesseurs de Gear VR ou d’un Oculus Rift pourront bientôt explorer leurs mondes, admirer leurs création comme si ils étaient présents en personne dans le monde virtuel. La démonstration faite sur scène a paru très convaincante, si on fait abstraction du pauvre jeu d’acteur des développeurs, qui ont tenté de faire croire à des réactions spontanées et non prévues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here