Le MIT et l’Université de Cambridge ont organisé un « Hackaton » visant à améliorer la sécurité sur Internet. Des mesures de protections innovantes contre des cyberattaques ont pu être testées et approuvées par les encadrants de l’opération.

Annoncé l’année dernière de façon conjointe par Barack Obama et David Cameron, l’événement « Cambridge 2 Cambridge » s’est déroulé comme prévu la semaine dernière. L’objectif était de réunir autant d’étudiants que possible, de « réunir l’Université de Cambrige et le MIT pour discuter ensemble et motiver tout le monde à en apprendre plus sur la cybersécurité« , comme l’a expliqué Rahul Sridhar, l’un des étudiants ayant pris part à ce Hackaton, au site web de Cambridge.

Pendant 24h, les étudiants Américains et Britanniques ont mis en commun leurs ressources matérielles et intellectuelles, pour une compétition où les frontières n’avaient plus d’importance. Séparés en six équipes de quatres (2 du MIT et 2 de Cambridge), les participants avaient pour tâche de parvenir à défendre leur ordinateur contre les tentatives d’intrusions des autres équipes. Toutes les cinq minutes, une liste de plusieurs services était contrôlée et ils devaient tous être encore accessibles.

En plus de cette compétition principale, plusieurs petits défis ont également pu être relevés tout au long de l’évènement, ayant tous pour thème commun la sécurité.

Des récompenses (de l’argent) ont été données par Microsoft aux groupes vainqueurs de la compétition principale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here