Le jeudi 17 novembre se tenait l’Intel A.I Day, une conférence dédiée à l’intelligence artificielle organisée par le géant du microprocesseur à San Francisco. L’occasion pour la société d’affirmer sa volonté de dominer le marché de l’intelligence artificielle.

« L’intelligence artificielle n’est pas seulement le prochain raz de marée de l’informatique, c’est aussi le prochain tournant majeur dans l’histoire de l’humanité » a déclaré Brian Krzanich, PDG d’Intel, devant des centaines d’experts et spécialistes des algorithmes, du Deep Learning (apprentissage profond), et des réseaux de neurones artificiels. Des personnes qui d’après lui sont sur le point de changer la face du monde.

Cette journée était l’occasion pour Intel de montrer sa stratégie agressive et sans partage : du logiciel au matériel en passant par la formation, le groupe veut occuper toute la chaine de production. C’est pourquoi il a déjà passé un partenariat avec Coursera, une énorme plateforme d’enseignement en ligne, pour y dispenser des cours en I.A dès 2017. Intel a également racheté plusieurs sociétés et entreprises de pointes dans les différents domaines de développement d’I.A, dont la plus importante étant surement Nervana, que le groupe s’est offert pour la modique somme de 400 millions de dollars en août dernier.

Intel n’oublie pas pour autant ses rivaux dans la guerre des microprocesseurs, Nvidia en ligne de mire, qui s’impose pour l’instant sur le marché des GPU et de l’intelligence artificielle. Le PDG d’Intel affirme pourtant que, d’ici 3 ans, ses microprocesseurs seront 100 fois plus puissant que les meilleurs GPU. Ce qui est sûr, c’est que les avancées en matière d’intelligence artificielle sont en train de rattraper les oeuvres de fiction des dernières décennies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here