Le 4 juillet, pour faire la promotion de son P9, Huawei a publié sur son compte Google + une photo d’une très bonne qualité. Apparemment trop pour un simple smartphone.

Rien de tel qu’une belle photo pour montrer la qualité de l’appareil photo à double objectif de son nouveau smartphone. C’est ce qu’a dû se dire Huawei en postant un cliché sur son compte Google+. Jusque là, tout va bien. Sauf que la photo en question ne provenait non pas d’un P9 mais d’un appareil de professionnel. Diantre.

Une photo bien trop délicieuse pour être vraie

Le chinois Huawei a semble-t-il voulu un peu trop bomber le torse en publiant sur son compte Google+ une photo prise avec la blogueuse Deliciously Ella, accompagné de cette légende : « Nous avons capturé un magnifique lever de soleil avec Deliciously Ella . Le double capteur Leica du Huawei P9 transforme la prise de photos en conditions de faible luminosité en une partie de plaisir. Réinventez la photographie avec un smartphone et partagez vos levers de soleil avec nous ».

Une histoire qui laisse un arrière-goût amer

Le cliché, exceptionnellement bon, a poussé Androidpolice, qui porte décidément bien son nom, a mener l’enquête. Or, quelle ne fut pas sa surprise lorsque le site a découvert que le cliché incriminé ne provenait non pas d’un Huwaei P9, mais d’un appareil photo professionnel de plus de 2000 euros, un Canon EOS 5D Mark III. C’est en fouillant les données EXIF du cliché qu’Androidpolice a découvert le pot aux roses. Ni une ni deux, Huawei n’a pas manqué de réagir en retirant la honteuse photo et en se confondant en plates excuses : « Il n’a jamais été dans notre intention d’induire en erreur. » On veut bien les croire.

huawei-p9-canon-eos-5d-mark-iii-fausse-photo-image-02
L’objet du délit

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here