Google Assistant, l’IA développée par le géant du web et utilisée par Google Home, va s’en remettre au talent de deux auteurs débauchés chez Pixar et The Onion. Le Google Home va tenter de se démarquer en étant plus drôle que ses adversaires.

Google Assistant, lorsqu’il arrivera sur le marché, va devoir affronter deux gros concurrent qui sont déjà bien installés dans beaucoup de foyers, avec Alexa sur l’Amazon Echo et Siri  chez Apple. Pour se différencier, Mountain View a décidé de miser sur la répartie de son Intelligence Artificielle, en engageant des auteurs spécialisés dans l’humour.

Une vraie IA avec Google Assistant ?

Google Home, qui profitera des services de l’IA « Assistant », pourrait bien sortir du lot à son arrivée sur le marché le 4 Novembre. Car pour être sûr que son service ne se contente pas d’être une pâle copie des intelligences artificielles développées avant lui, Google a donné à Assistant les moyens de séduire son public, par l’humour. Des auteurs du site parodique « The Onion » (équivalent du Gorafi pour les anglophones) et du studio Pixar ont été embauchés. Leur rôle : écrire des blagues et « donner une personnalité » à l’Intelligence Artificielle de Google Home. Le service aura une utilisation bien plus naturelle pour ses possesseurs d’après un message officiel de Google : « [Assistant] vous permet d’avoir des conversations naturelles entre vous et Google. C’est un assistant qui est prêt à vous aider tout au long de la journée. »

Des bénéfices partagés

Si les nouveaux employés pros de l’humour de Google accomplissent correctement leur devoir, les utilisateurs de Google Home ne seront pas les seuls à profiter d’un Assistant au comportant « naturel ». Comme l’a confirmée la conférence #Madebygoogle il y a quelques jours, l’IA de Google sera aussi intégrée à tous les futurs appareils high-tech de la marque. Et cela commencera dès cette année avec les services de messagerie Allo et Duo, avant d’être offert par défaut sur les futurs Google Pixel et Google Pixel XL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here