Le BlackBerry DTEK50, nouvel ambassadeur de la marque Canadienne au pays des Android, a été annoncé hier soir. Depuis quelques heures, on sait donc à quoi ressemblera et ce que proposera le petit frère du Priv.

Avec son DTEK50, BlackBerry confirme sa transition vers un monde où son système d’exploitation (BlackBerry OS) n’est plus le seul digne d’intérêt. L’entreprise Canadienne a présenté hier son second smartphone Android, en fournissant au monde entier tous les détails les plus importants en terme de design et sécurité.

Le DTEK50, son design et ses performances

Moins d’un an après le lancement du Priv, BlackBerry entame une seconde percée dans le marché Android en lançant son tout nouveau smartphone, le DTEK50. A première vue, il semble très classique dans son design : fin, angles arrondis, double haut-parleurs et entièrement tactile (exit le clavier physique qui avait encore trouvé sa place sur le Priv). Avec ce smartphone, BlackBerry veut faire simple mais faire bien, en offrant des caractéristiques qui ne sortent pas de l’ordinaire pour un appareil Android. On y retrouvera Marshmallow (Android 6.0.1) installé par défaut, un écran Full HD (1920 x 1080) de 5.2 pouces, Snapdragon 617 octa-core, 3Go de RAM, 16 Go de stockage (extensible par MicroSD), deux cameras de 13 et 8 Mpx et une batterie avec Quick Charge 2.0. Là où la différence se fera avec la concurrence, ce n’est pas sur ces simples spécificités techniques mais plutôt sur son aspect sécurité, si cher à la marque.

Surveiller et contrôler vos applis

Car comme tout bon smartphone issu des locaux de BlackBerry, le DTEK50 sera fourni à tous ses utilisateurs avec une appli de gestion de la sécurité, la DTEK. En y accédant depuis l’écran d’accueil, un possesseur du DTEK50 pourra contrôler avec précision les types de permissions accordées à toutes vos applications Android : accès à la caméra, à vos fichier, vos contacts, votre position GPS, etc. Vous pourrez contrôler, mais aussi gérer (au cas par cas ou de façon générale) toutes ces permissions accordées aux applis. Si vous avez un doute sur l’utilisation qui est faite de votre smartphone par une appli suspecte, vous pourrez même demander à recevoir des notifications à chaque fois qu’elle se servira de votre caméra ou de n’importe quelle autre fonction pour laquelle elle a demandé l’accès. Pour les curieux, une démonstration de cette gestion de la sécurité a été faite en vidéo sur le site de BlackBerry.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here